historique

Début des années 2000, une réflexion est engagée sur l’élaboration d’une Charte Forestière à l’échelle de la Communauté de Communes de Pouzauges. Sur ce territoire, les boisements de châtaigniers (propriétés privées très morcelées) ont perdu de leur intérêt pour les usages agricoles mais représentent un potentiel de bois-énergie non négligeable. De plus, ces taillis n’étant plus exploités, dépérissent.

En 2005, des visites de chaufferies bois sont réalisées à Yffendic en Bretagne et à l’Absie, en Deux-Sèvres. La commune réalise que l’approvisionnement en bois local ne se limite pas à de l’achat de bois mais « produit du paysage, protège l’environnement et fournit de l’énergie ». A cette époque, il y a également une augmentation du prix du fioul.

LIRE la Suite … La commune envisage alors un réseau …

Étant précurseur dans le domaine, la commune a pu bénéficier de nombreuses subventions qui ont permis un retour sur investissement très rapide. La chaudière collective fait l’objet d’un budget annexe qui est autofinancé à 100%.

ci-dessous le schéma prévisionnel d’investissement lors de l’établissement du projet en 2005-2006 :

Chaufferie bois B

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

au final, le projet aura coûté 550.000 € (bâtiments, réseaux, équipements) et la commune aura reçu 380.000 € de subventions.

 

fonctionnement

Marque KOB
Puissance : 400 kW
Volume du silo : 110m3

Quatre employés communaux interviennent sur la chaufferie. Au total cela représente ¼ temps (250 heures) et optimise le temps des employés l’hiver. Il y a une astreinte : 1 week-end sur 4. Les réglages de la chaudière se font quotidiennement en fonction du bois et sont consignés dans un cahier de suivi. Le contrat de  maintenance est passé de 3500 à 500 € du fait de la forte implication des agents communaux. Pour l’approvisionnement, la commune est autonome. Elle dispose de bâtiments de stockage, construit à cet effet au niveau des locaux techniques municipaux, et possède un camion de 15 m3. Les agents communaux réalisent 1 appro. tous les 20 jours en hiver (soit 6 camions) et tous les 30 à 35 jours autrement. Réapprovisionner = ½ journée (inclus les tours, le nettoyage du silo et de la plate-forme de stockage).
LIRE la SUITE……. Les aides CTU ont permis d…

qualité du bois

Le bois produit doit être de qualité et répondre aux exigences de la chaudière. Au niveau du stockage, les bâtiments doivent impérativement être bétonnés, couverts, ventilés. Le stockage dure plusieurs mois et doit permettre de produire une plaquette contenant 18 à 25 % d’humidité. Si le bois est humide, cela produit du mâchefer et les rendements sont mauvais. Les agents peuvent contrôler l’humidité du bois avec un testeur d’humidité. Pour approvisionner la chaudière du Boupère pendant 1 an, il faut 20h de déchiquetage (débit : 40 à 80 m3/heure). Au total : débardage + déchiquetage + transport jusqu’au lieu de stockage + transport vers la chaudière bois s’avère être inférieur à 4L de fioul au total par m3 produit. Or 1m3 de plaquettes produit la même quantité d’énergie que 80 à 100 L de fioul.

DechiqueteuseDechiqueteuse 2

Retour d’expérience de M. Sachot, agriculteur, administrateur à la CUMA

Il dispose sur son exploitation de 8 km de haies et 5-6 ha de bois de châtaigniers. Jusqu’à la tempête de 1999, il ne prenait pas le temps de faire le bois. Puis il a pris conscience en nettoyant des parties de boisements abîmés par la tempête qu’il avait le temps de faire du bois en hiver. Il s’organise maintenant avec 3 voisins pour  réaliser la gestion de leurs boisements. Ils font de la plaquette bocagère et du bois bûche mais ramené au temps passé, ils trouvent qu’il est plus intéressant de  produire de la plaquette que du bois bûche. Ce qui a motivé les agriculteurs, c’est le côté économique. De plus, en terme de temps, cela représente au total 4 à 5 ½ journées dans l’année : 3 ½ journées à 2 d’abattage/débardage + 3h de tracteur + 2h de transport au moment du déchiquetage.

en savoir plus sur le fonctionnement

cliquez sur le document ci-dessous pour visualiser une synthèse du fonctionnement.

Fonctionnement chaufferie Bois

schémas et informations complémentaires

la ressource bois énergie                       avantage du Bois énergie

 

Plan CH-extension réseau BOUPERE (A1)                  PRO – CH04 plan de masse réseaux exté

 

 

 

Localisation

Partager la page :